Critique DLC Bloodborne : The Old Hunters (PS4)

Bloodborne The Old Hunters
Une extension à la hauteur du jeu ?

Je n’ai plus vraiment besoin de présenter Bloodborne et vous savez certainement combien j’aime les action-RPG de From Software. Néanmoins, je ne m’emballe que très rarement pour les DLC dont le format économique ne me plaît guère. En effet, cela me chagrine de dépenser mes sous durement gagnés dans des contenus additionnels qui manquent franchement d’intérêt.

Mais pour Bloodborne, peut-on réellement parler de DLC ?

Dans The Old Hunters, From Software nous propose une histoire inédite venant se greffer parfaitement au scénario principal prenant place dans le Cauchemar du Chasseur, une sorte de dimension alternative de Yharnam et se découpant en trois grandes zones. Difficile de chiffrer la durée de l’aventure mais je tablerais sur une dizaine d’heures. Pour moi, il s’agit clairement d’une extension et non d’un DLC.

The Old Hunters

Ma chasseuse habillée du set Chasseur du temps jadis

Ici, vous n’achetez pas de costume alternatif pour votre chasseur ou une nouvelle arme pour 2 €. Vous achetez un jeu dans le jeu ! En cela, le prix de 19.99 € est plutôt justifié. Et justement, dans cette extension de Bloodborne, vous trouverez de nombreux sets d’armure plutôt classes et pas mal de nouvelles armes originales : un marteau de feu, un énorme gourdin, une lance, un arc, un pic, etc. De quoi personnaliser votre chasseur et essayer des builds différents. happy

Un contenu très fourni

L’extension The Old Hunters vous permettra d’affronter 5 boss supplémentaires, dont un optionnel. Pour ma part, j’ai fait cette nouvelle aventure en NG+ en commençant au niveau 95 environ avec un build orienté Compétence (Lame de Ludwig +10).

The Old Hunters

Les décors mettent dans l’ambiance

Le premier boss donne le ton et s’avère être vraiment difficile. Je crois l’avoir affronté aux alentours des niveaux 100-105 et je me suis résolue à appeler de l’aide pour pouvoir le vaincre devil. Et bien sachez que même à deux ou trois, le boss reste retors. Bien évidemment, vos petits camarades peuvent détourner son attention mais sa vie se trouve multipliée par 2 ou 3 en conséquence !

Je ne sais pas ce que donne ce boss en 1er run mais il est clair qu’il a marqué les esprits de plus d’un chasseur.

Un soin tout particulier a été accordé aux boss de The Old Hunters et vous vivrez probablement vos plus beaux affrontements dans cette extension. Mention spéciale pour Lady Maria et l’Orphelin de Kos dont la mise en scène est magnifique in-love !

The Old Hunters

Voici la Yharnam alternative

Concernant les décors, j’avoue avoir été à la fois emballée et déçue par ce qu’a proposé From Software. La première grande zone s’avère être une réédition d’un quartier de Yharnam, un peu transformé pour l’occasion. Après, ce choix se justifie puisqu’on est dans un cauchemar de chasseurs Yharnamiens. Le tout est fait plutôt habilement car c’est seulement certains détails qui vous rappelleront les zones déjà visitées.

Le Village de Pêcheurs, pour le coup, est complètement inédit et possède une ambiance vraiment particulière ! Les ennemis collent parfaitement à cette ambiance et vous garderez un profond souvenir des “requins-trolls” (j’en pleure encore… sick ).

Comment accéder à l’extension de Bloodborne ?

Pour accéder à cette extension, vous devrez affronter le boss Vicaire Amelia situé dans la Grande Cathédrale, en plein centre de Yharnam (plutôt au début du jeu). Cela aura pour effet de plonger Yharnam dans la nuit.

Revenez ensuite dans le Rêve du Chasseur grâce à la lanterne nouvellement allumée et récupérez un objet spécial que vous donneront les messagers.

Téléportez-vous ensuite au Faubourg de la Grande Cathédrale (dans la chapelle servant de refuge) et prenez le passage à gauche. Sur la petite place, allez à droite vers l’arbre, un portail dimensionnel devrait vous aspirer vers le Cauchemar du Chasseur. Il ne vous reste plus qu’à allumer la première lanterne de cette nouvelle zone.

A partir du rêve du chasseur, vous pouvez vous téléporter dans les zones du “DLC” grâce à la tombe la plus haute située en face des tombes de calices. La tombe dans les fleurs blanches, à droite de la porte haute du manoir.

Quelques vidéos maison de The Old Hunters

The Old Hunters

Lady Maria, un des boss de ce DLC

Vous pourrez affronter un boss optionnel

Vous pourrez affronter un boss optionnel

Trouver l'arme Pieu de l'Eglise
Tuer les deux requins + arme Rakuyo
Boss Expériences Râtées - Laboratoires
Boss Lady Maria - Tour Astrale
Boss L'Orphelin de Kos - Village des Pêcheurs
Boss optionnel : Laurence, le premier vicaire

Retrouvez d’autres vidéos de Bloodborne sur  ma chaîne YouTube


Conclusion

Peu coutumière aux DLC, j’ai été ravie de parcourir à nouveau Yharnam pour découvrir, en réalité, une véritable extension de Bloodborne. Le nombre conséquent de nouvelles armes et armures à trouver ainsi que le challenge des divers boss rencontrés justifient pleinement l’achat de cette extension. From Software a eu raison de ne proposer qu’un seul DLC au lieu de le fractionner, cela permet de renforcer cette aventure et de découvrir l’histoire des chasseurs du temps jadis d’une seule traite.

En cela, ils ont aussi respecté les joueurs et la communauté grandissante autour de ce jeu, déjà culte.

DLC Bloodborne : The Old Hunters - PS4

8.5

Histoire

7.5/10

Gameplay

10.0/10

Musique

7.0/10

Durabilité

8.0/10

Addictif

10.0/10

Aime

  • Le village de pêcheurs
  • Des boss super class !
  • Plein de nouveaux équipements
  • Une bonne durée de vie pour un DLC

Aime moins

  • La 1ère partie, moins inspirée
Eve

Eve

Gameuse sur consoles de salon depuis près de 20 ans, webmaster et web designer dans la vie, j'ai souhaité partager ma passion des jeux vidéo ainsi que d'autres sujets dits "geek" dans mon propre site internet.

Articles pouvant vous intéresser...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.