Critique de Rime (PS4)

Cet été, je me suis lancée dans la découverte de Rime, un jeu d’action/aventure sorti le 26 mai 2017 sur PS4, aussi disponible sur PC et Xbox One et prochainement jouable sur Nintendo Switch (le 17 novembre).

Je cherchais un jeu sans prise de tête à faire après FFXII The Zodiac Age et qui ne durait pas trop longtemps. Rime correspondait donc parfaitement à ma recherche puisque c’est un jeu comparable à The Last Guardian ou Journey par exemple, comptez une dizaine d’heures pour le finir sans vous presser.

On y incarne un jeune garçon qui se réveille sur une plage après s’être échoué. Nous ne connaissons rien à l’histoire et le garçonnet semble être aussi perdu que nous. Toute l’intrigue consistera à découvrir petit à petit des morceaux de souvenir tout en révélant le mystère qui se cache derrière sa raison d’être.

Il faudra pour cela résoudre de nombreuses énigmes basées sur les jeux d’ombres et lumières ainsi que sur le son, d’où le nom du jeu : Rime.
En effet, notre personnage est capable de crier et de chanter à diverses occasions et il faudra être fin observateur pour déduire le moment opportun pour utiliser cette capacité. Sa voix a en effet le pouvoir d’allumer certaines lumières, d’activer divers mécanismes parfois chronométrés.

J’ai trouvé les énigmes vraiment bien faites dans Rime, jamais ennuyeuses mais relativement faciles à résoudre pour la majorité d’entre elles. Seules quelques unes vous obligeront à bien réfléchir sur la finalité de vos actions. Mention spéciale au niveau où l’on crée une sentinelle bipède qui nous accompagne pendant plusieurs heures et qui nous permet d’avancer toujours plus loin dans l’aventure.

Autre point fort du jeu : son univers.
Les développeurs ont fait un travail absolument magnifique sur ce jeu où chaque niveau possède son ambiance et son design caractéristique. On a vraiment l’impression de voyager. Les environnements sont chargés de couleurs plus éclatantes les unes que les autres et on apprécie la verticalité de certains niveaux.

Rime est probablement l’un des plus beaux jeux du genre, avec sa patte graphique particulière inspirée du cell-shading. On a tout simplement un tableau vivant devant nos yeux in-love. Journey était déjà impressionnant, Rime n’a rien à lui envier ! Preuve que l’on peut s’extasier devant des graphismes simples, sans textures ultra-détaillées. Pourtant, des détails dans Rime il y en a. La faune et la flore du jeu sont là pour apporter cette dose de poésie à l’histoire.

L’exploration quant à elle est très agréable car le petit garçon se manie parfaitement bien. Sauter, grimper ou pousser des objets ne vous poseront aucun problème. On aurait apprécié une fonction sprint parfois, mais si on court dans une direction pendant quelques secondes, le personnage se met à courir un peu plus vite.

Côté histoire, nous ne sommes pas déçus non plus. En apparence, Rime s’adresse à un jeune public (+7 ans sur la jaquette) mais l’histoire se révèle bien plus profonde qu’il n’y paraît et les enfants passeront à coup sûr à côté du message principal.
Ne voulant pas vous spoiler, sachez seulement que l’histoire tourne autour de la famille et du deuil.

Vous vous sentirez en présence d’une belle oeuvre d’art qui porte le Jeu Vidéo un cran plus loin.

Une fois le jeu terminé, vous n’aurez certainement plus le même regard sur l’aventure que vous venez de vivre. Cette dernière m’a profondément marquée et je me rappellerai de Rime pendant longtemps !

Une aventure mémorable donc, à plusieurs niveaux de lecture, pour tous les publics et qui se paye le luxe d’une bande originale des plus réussies ! Si vous avez eu l’occasion de voir mes lives sur Rime, j’y explique notamment que la musique du jeu a un vrai rôle reposant, elle est si belle et si douce que c’était un véritable plaisir pour moi de lancer une partie après une journée de boulot.
N’hésitez pas à aller l’écouter sur Spotify ou YouTube.


Conclusion

Vous l’aurez compris, Rime a été une très belle surprise pour moi. Je m’attendais à un petit jeu sympathique entre deux gros AAA, il se révèle d’une profondeur perturbante mais oh combien bienvenue dans le domaine du jeu vidéo. A faire sans restriction, une jolie évasion à coup sûr !

Rime - PS4

8.4

Histoire

10.0/10

Gameplay

8.0/10

Musique

10.0/10

Durabilité

6.0/10

Addictif

8.0/10

Aime

  • La profondeur de l'histoire
  • La jouabilité très simple
  • Les énigmes
  • L'identité visuelle
  • La bande originale

Aime moins

  • Un peu court
Eve

Eve

Gameuse sur consoles de salon depuis près de 20 ans, webmaster et web designer dans la vie, j'ai souhaité partager ma passion des jeux vidéo ainsi que d'autres sujets dits "geek" dans mon propre site internet.

Articles pouvant vous intéresser...

1 Commentaire

  1. Nipponzilla dit :

    Je l’ai acheté pendant les dernières soldes, il faudra que je l’essaye lorsque j’aurais un peu de temps pour allumer ma PS4 :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.