[Séries] Mindhunter : Saison 1

Mindhunter - Netflix

Abonnée à Netflix par intermittence, j’aime le fait de pouvoir découvrir de nouvelles séries avec des concepts novateurs et différents. Ma dernière découverte en date est Mindhunter, série de 10 épisodes sortie en octobre 2017, créée par Jo Penhall (scénariste) et produite par David Fincher (Alien 3, Fight Club, House of Cards…) et Charlize Theron (Hancock, Prometheus, Mad Max : Fury Road…).

La série se base sur le livre Mindhunter : Dans la tête d’un profileur de Mark Olshaker et John E. Douglas. L’histoire prend place dans les années 70 aux Etats-Unis, deux agents du FBI vont entrer dans l’intimité et dans l’esprit de plusieurs tueurs en série pour tenter d’établir un profil psychologique afin de résoudre des affaires en suspens, voir même d’empêcher d’éventuels sociopathes de commettre leur premier meurtre.

Il faut savoir que je regarde peu de séries policières car je trouve qu’elles se ressemblent toutes et qu’il y en a trop. Comme vous, fut un temps je regardais Les Experts (Miami) mais ça m’a très vite ennuyée. J’ai bien aimé par contre Dexter et Mentalist, il m’arrive aussi de regarder The Blacklist et Blindspot quand elles sont diffusées sur TF1. Ça s’arrête là.

Ce qu’il y a d’intéressant avec Mindhunter c’est de pouvoir découvrir quel raisonnement se cache derrière un tueur en série. Le terme est d’ailleurs inventé par les personnages lors d’un épisode.
Qui n’a pas éprouvé une certaine fascination (malsaine ?) concernant des crimes absolument odieux perpétrés par des gens n’ayant aucun remord et se sentant tout à fait équilibrés. On trouve ça horrible mais intéressant à la fois.

Il faut savoir qu’à l’époque, le FBI ne voyait pas l’intérêt d’essayer de comprendre de tels meurtriers, l’important était qu’ils soient arrêtés et enfermés ad vitam eternam.
On découvre donc dans cette série la difficulté qu’ont eu les 2 agents du FBI pour faire accepter cette étude à leur hiérarchie afin de trouver un financement et d’ouvrir un service dédié.

Les profils des criminels font froid dans le dos et les deux agents du FBI sont très vite attachants. L’un, jeune et motivé, l’autre vieux et blasé, forme un duo qui marche à l’écran.

J’ai très vite enchaîné les 10 épisodes qui restent intéressants de bout en bout. Après, si vous êtes fan d’action, cette série n’est pas vraiment pour vous. En effet, il y a peu de rebondissements mais on apprécie de voir les personnages évoluer mentalement.

Je regrette un peu le final de cette première saison qui m’a laissée sur ma faim. Hâte de voir la saison 2, déjà prévue, afin d’approfondir les bonnes idées commencées ça et là. Si vous étiez un fan de Fringe, vous retrouverez avec plaisir Anna Torv (Olivia) dans la peau d’une psychologue qui viendra appuyer les agents du FBI.

Eve

Eve

Gameuse sur consoles de salon depuis près de 20 ans, webmaster et web designer dans la vie, j'ai souhaité partager ma passion des jeux vidéo ainsi que d'autres sujets dits "geek" dans mon propre site internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.