[GC 2017] Biomutant, nouvel RPG open-world

Je voulais revenir sur une annonce qui m’a particulièrement marqué pendant la Gamescom 2017 : la découverte de Biomutant, le premier jeu d’Experiment 101, studio de développement suédois créé par l’ancien directeur artistique d’Avalanche Studios (Mad Max, Just Cause) et édité par THQ Nordic (Darksiders, Ori and the Blind Forest, Quantum Break).

Biomutant c’est quoi ?

Le jeu se veut être un action-RPG à l’univers très original, prévu sur PS4, Xbox One et PC. Nous incarnerons une espèce de renard kung-fu dans un monde post-apocalyptique qu’il faudra parcourir par monts et par vaux au moyen de plusieurs véhicules (jet skis, parapente, mongolfière, mechas…) tout en se frayant un chemin parmi les diverses créatures rencontrées.

Côté histoire, voici ce qu’on peut lire sur le site officiel : un fléau est en train de détruire la terre et l’Arbre-de-vie commence à mourir. Les différentes tribus sont divisées et le héros sera celui qui les réunira ou qui les détruira pour de bon…
On peut donc en déduire qu’il y aura des choix à faire au cours de l’aventure et qu’ils seront déterminants dans l’évolution de l’intrigue. A voir comment cela se profil…

Un monde enchanteur

La première chose qui interpelle ce sont les couleurs de ce monde enchanteur dans lequel évoluera notre mignon petit renard borgne. Post-apo oui mais ça ne veut pas dire triste pour autant. A l’instar d’Horizon Zero Dawn, la nature semble s’être bien réinstallée par endroits et on pourra arpenter de très jolies collines verdoyantes, des rivières translucides ou partir explorer les contrées désertiques voir faire halte dans un petit village pittoresque.

Aperçu rapide de l’univers

Bref, qui dit open world dit exploration et il semblerait que les paysages soient variés.

Un gameplay dynamique

La deuxième chose dont on ne peut passer à côté c’est bien le personnage. Je ne m’étais pas encore rendue compte que je rêvais secrètement d’incarner un renard mutant aussi classe que Rocket des Gardiens de la Galaxie laughing ! On pourra en plus choisir l’apparence de notre héros comme dans bien d’autres action-RPG ce qui est plutôt cool.

Ce dernier sera toutefois voué à changer régulièrement d’apparence de par son équipement mais aussi par sa capacité à muter (d’où le titre du soft). On nous parle de télékinésie, de lévitation, de queue acérée, de griffes de mante-religieuse, etc. Ceci afin de faire face à des environnements dangereux comme par exemple la radioactivité.

Démo jouable de la Gamescom

A cela s’ajoute un moveset s’inspirant des arts martiaux ce qui rend le gameplay assez dynamique. On se plaira à farmer de nouveaux équipements comme dans tout bon RPG qui se respecte. En cela, Biomutant reste assez classique mais parfois, il faut garder ce qui se fait de mieux au lieu de vouloir réinventer la roue. Surtout qu’ici, on voit bien qu’Experiment 101 a cherché à se démarquer sur d’autres aspects (univers, moyens d’exploration…).

Cette belle promesse est pour l’instant prévue pour un vague 2018. Nous en saurons un peu plus lors de la PAX West du 1er au 4 septembre.

Eve

Eve

Gameuse sur consoles de salon depuis près de 20 ans, webmaster et web designer dans la vie, j’ai souhaité partager ma passion des jeux vidéo ainsi que d’autres sujets dits « geek » dans mon propre site internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.