[Critique Film] Tomb Raider (2018)

Actuellement plongée dans les aventures de Rise of the Tomb Raider sur Xbox One X, la sortie du nouveau film Tomb Raider de Roar Uthaug, réalisateur norvégien plutôt inconnu au bataillon, tombait à pic.


Comme vous, je connaissais déjà les films avec Angelina Jolie sortis en 2001 et 2003, ils m’avaient laissée un peu perplexe à l’époque même si Angelina Jolie était peut-être l’actrice la mieux indiquée pour jouer la Lara Croft de l’époque : cette icône mythique du Jeu Vidéo.

Mais depuis le reboot de la franchise en 2013, cette chère Lara a bien changé. On y découvre une jeune femme de 21 ans qui, certes, est partie en expédition pour des études d’archéologie semble-t-il, mais qui reste néanmoins très loin de la pilleuse de tombes que l’on connaissait.
Dans ce jeu, elle devra apprendre à survivre en pleine nature perdue sur une île et devra faire face à une espèce de secte.

Le film est une adaptation de ce reboot et fait donc table rase du passé. Le pitch de départ est légèrement différent au cinéma. Après la disparition de son père, Lara refuse de reprendre les rênes de l’entreprise Croft quitte à faire une croix sur son héritage et décide de ne pas aller à l’université. Elle est donc livreuse à vélo et pratique la boxe thaïlandaise à ses heures perdues.

Mais persuadée que son père n’est pas mort il y a 7 ans, elle va se lancer à sa recherche et finira par s’échouer sur l’île de Yamataï au large du Japon, comme dans le jeu.

J’ai trouvé Alicia Vikander très crédible dans le rôle de cette nouvelle Lara Croft, son interprétation est très proche du personnage et, physiquement, il faut avouer qu’elle lui ressemble aussi beaucoup. Je regrette néanmoins que les scénaristes aient opté pour une Lara déjà formée aux arts de combats.

J’avais bien aimé dans le reboot le fait qu’elle soit une jeune femme comme tant d’autres et qu’elle doive apprendre à survivre, à chasser avec un arc, à se défendre, et se résoudre à tuer pour se sauver elle-même. Il y a un peu cet aspect dans le film lorsqu’elle tue pour la première fois une personne mais, comme elle sait déjà se battre et qu’elle est hyper musclée, elle donne moins l’impression d’être sans défense, faible.

Attention, dans le film elle s’en prend plein la figure, comme au début du jeu, mais j’ai eu des difficultés à me voir en elle, à me mettre à sa place.

A part ça, l’ambiance est là, on reconnaît tout de suite la patte Tomb Raider avec des ruines à explorer, des énigmes à résoudre, des pièges à éviter tout en devant faire face à la Trinité, cette gentille organisation qui souhaite mettre la main sur des artefacts antiques lui permettant d’asseoir son autorité sur le monde, rien que ça ! laughing

Côté histoire, cela se rapproche légèrement de jeu vidéo de 2013 avec la présence de la légendaire reine Himiko mais les scénaristes ont choisi de faire l’impasse sur la secte des Solarii, ce qui est un peu dommage car le film en aurait été que plus sombre.
On apprécie les petits clins d’œil çà et là comme par exemple la scène du naufrage du bateau (très proche de celle du jeu) ou encore celle de l’avion en ruine aux abords d’une chute d’eau, dont les fans se rappelleront à coup sûr.

Tomb Raider le film est donc bien une adaptation mais ose prendre des libertés par rapport à l’œuvre originale. Je trouve que celles-ci s’intègrent bien dans le film et ne dénaturent pas l’œuvre.
Je déplore un peu la présence de la Trinité qui est encore un ennemi trop caricatural pour moi et que l’on trouve trop souvent dans les jeux vidéo ou les films, que ce soit Tomb Raider ou d’autres franchises d’ailleurs.

Un autre petit regret personnel c’est de ne pas avoir eu droit à une séquence d’anthologie avec la reprise de Survivor des Destiny’s Child par 2WEI, déjà à l’œuvre sur Gangsta’s Paradise dans Valerian et la Cité des 1000 planètes.
J’ai découvert cette reprise fantastique dans la bande annonce du film et quelle déception de ne pas l’avoir entendue sur grand écran… Cette musique me donne des frissons et je pense qu’elle aurait vraiment bien servie une scène ou deux.

Bref, globalement c’est un bon film et une bonne adaptation. Pas de grandes surprises côté histoire à part sur la fin dont le parti-pris m’a étonné mais que j’ai beaucoup apprécié et qui changeait par rapport au jeu. Si vous aimez bien la Lara Croft d’aujourd’hui, n’hésitez pas ! happy

Eve

Eve

Gameuse sur consoles de salon depuis près de 20 ans, webmaster et web designer dans la vie, j'ai souhaité partager ma passion des jeux vidéo ainsi que d'autres sujets dits "geek" dans mon propre site internet.

Articles pouvant vous intéresser...

1 Commentaire

  1. JohnCouscous dit :

    Je suis assez d’accord avec ton avis, l’actrice est plutôt crédible et on reconnait bien la patte du jour. Une très bonne adaptation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.