Critique film : Suicide Squad

Suicide Squad

Pour entrer directement dans le vif du sujet, je suis allée voir Suicide Squad hier soir au cinéma. Je ne suis pas une lectrice de DC Comics et les seuls personnages que je connaisse vaguement sont le Joker et Harley Quinn (cf : Batman).

Qu’est-ce que la Suicide Squad ?

A l’origine, c’est une bande de super-vilains sortis de prison provisoirement et secrètement par le Gouvernement pour des missions jugées trop dangereuses pour l’armée américaine. Parmi ces grands criminels, certains ont des capacités spéciales voir même des pouvoirs surnaturels.

Ils sont tenus en laisse par un système de nano-bombes implantées dans leur tête. Si l’un d’entre eux tente de s’échapper ou de se rebeller, on lui fait tout simplement exploser la cervelle !

Bien évidemment, les vilains ont quand même droit à une réduction de leur peine carcérale pour service rendu à l’Amérique.

Dans le film par contre, la Suicide Squad (ou Task Force X) est formée à la suite de la mort de Superman ayant lieu à la fin du film Batman VS Superman. Bon, à ce niveau-là personne n’est dupe, on sait très bien que Superman n’est pas vraiment mort. To be continued… silly

Le film nous embarque dès les premières minutes avec une présentation minutieuse de chaque vilains qui coule des jours plus ou moins heureux dans la prison de Belle Reve. On y découvre alors Dead Shot, un surdoué de la gachette, Harley Quinn, la fiancée du Joker, Killer Croc, un mutant quasiment devenu crocodile, ou encore El Diablo, un lance-flamme humain.

Dans l’ensemble, la bande de criminels a plutôt fière allure, chacun a plus ou moins la classe à part peut-être Captain Boomerang qui est un peu en dessous des autres question charisme.

N’oublions pas le personnage de Katana qui est plutôt du côté des gentils puisqu’elle est chargée de les surveiller. Cette dernière se bat avec un katana capable d’emprisonner l’esprit de ses victimes à l’intérieur de sa lame.

Bien sûr, tout ce petit monde est sorti de prison pour combattre un super-méga-vilain, mais lequel ? Le Joker ?
Raté !

Ici, le grand méchant du film n’est autre que l’Enchanteresse, un autre personnage de l’univers DC. Après quelques recherches, il s’avère que les scénaristes de Suicide Squad le film ont fait pas mal de transformations à ce personnage.

Dans le film, June Moone est archéologue. Au cours d’une exploration, elle tombe sur une idole dans une caverne et décide bien sûr de la briser laissant s’échapper l’esprit machiavélique d’une sorcière ancestrale ayant plus de 6 000 ans ! June se fait alors posséder par cette dernière et à chaque fois qu’elle prononce « Enchanteresse », l’esprit de la sorcière prend le dessus et June se transforme même physiquement en Enchanteresse.

Le gouvernement met la main sur cette entité aux pouvoirs exceptionnels mais perd bien vite le contrôle et c’est là que la Suicide Squad doit intervenir.

Et le Joker dans tout ça ?

On l’a vu en long, en large et en travers dans les publicités pour le film, quel rôle joue t’il ? Et bien je dois dire que si vous êtes fan de ce personnage, vous serez très déçu. Le Joker n’a qu’un rôle figuratif dans le film et souhaite tout simplement récupérer sa très chère Harley Quinn, on ne le voit finalement que très peu et ne participe quasiment pas à l’histoire ! speechless

La prestation de Jared Leto est plutôt correcte mais elle n’arrive pas à la cheville de l’excellent et regretté Heath Ledger dans Batman, le Chevalier Noir.
Par contre, c’est bien le rôle de Margot Robbie que l’on retiendra dans Suicide Squad qui interprète une Harley Quinn plus vraie que nature. Sans elle, le groupe aurait été bien fade…

Une excellente BO

Personnellement, la déception du Joker est le seul vrai point noir de Suicide Squad. Car j’ai trouvé le film plutôt bon en vérité avec une bande originale soignée aux petits oignons ! Les morceaux ont été choisis avec goût et collent parfaitement aux styles des personnages.

Ainsi on retrouve une reprise de Bohemian Rhapsody par Panic ! At the Disco ou encore des morceaux de Lil Wayne, Wiz Khalifa, Imagine Dragons, Twenty One Pilots et même Eminem avec Without Me lors d’une scène avec Harley Quinn. D’autres morceaux très connus viendront titillés vos oreilles pour votre plus grand plaisir !

Du fun et du déjà-vu

Concernant l’histoire, je regrette un peu qu’elle tombe dans le déjà-vu lorsque l’Enchanteresse se met à préparer une super-arme afin de détruire le monde. Le personnage reste donc assez figé dans le même lieu pendant la seconde moitié du film à agiter les bras pour calibrer son sort.

Attention par contre, le film est bien bourré d’action mais il s’agit plus de combats soldats VS soldats que d’une véritable bataille épique. C’est bien dommage car l’Enchanteresse a méchamment la classe et le personnage aurait pu être travaillé bien autrement.

Les super-vilains de la Suicide Squad ont tous leurs moments de gloire mais il faut avouer que Dead Shot, personnage joué par Will Smith, prend beaucoup de place et incarne même le leader du groupe. Je ne sais pas, par contre, si c’est le cas dans la BD…

Visuellement en tout cas, les maquilleurs, costumiers et graphistes ont fait un super travail. Le film a une réelle identité visuelle et on retrouve les ruelles sombres de Gotham City.

Conclusion

Cela fait beaucoup de bien de voir des vilains ou des anti-héros. Après Deadpool, Suicide Squad est pour moi un véritable coup de frais dans l’univers des adaptations cinématographiques de BD. Après avoir vu et revu des super-héros Marvel, on a envie de regarder autre chose et cela permet aussi de renouveler un genre bien trop exploité ces dernières années.

Si vous ne l’avez pas encore vu, allez-y surtout pour voir Harley Quinn et le Joker en guest-star et pour passer un moment fun sur une superbe bande son ! feeling-loved

Eve

Eve

Gameuse sur consoles de salon depuis près de 20 ans, webmaster et web designer dans la vie, j’ai souhaité partager ma passion des jeux vidéo ainsi que d’autres sujets dits « geek » dans mon propre site internet.

Articles pouvant vous intéresser...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.